User Profile

LucieBulle Locked account

LucieBulle@bookwyrm.arroserlesnenuphars.ch

Joined 7 months ago

Salut, moi c'est LucieBulle et je suis la créatrice du Club de lecture en eau douce

This link opens in a pop-up window

LucieBulle's books

Currently Reading

2024 Reading Goal

50% complete! LucieBulle has read 20 of 40 books.

Christian Bobin: Isabelle Bruges (1996) 4 stars

Tu dis n'importe quoi, c'est tellement agréable, d'ailleurs n'importe quoi, ce n'est jamais n'importe quoi: …

subtile mélange de joies et de peines

4 stars

Tellement de poésie se dégage de ce livre... On y suit Isabelle, aînée d'une fratrie qui se fait abandonner sur une ère d'autoroute par leurs parents. Rapidement, ils sont recueillis chez une vieille dame à la maison fantasque ! J'ai aimé m'y balader, les chambres y sont colorées, le jardin est grand et gardé par Nello, leur saint-bernard.

On suit cette joyeuse équipe sur plusieurs années, ça parle d'amour, de responsabilités, de lâcher prise, de deuil. C'est dur à lire par moment mais c'est tellement beau. La fin a été trop triste pour moi et je m'attendais à autre chose mais ça n'a rien gâché à mon plaisir.

C'est, en somme, une lecture qui vous plonge dans une morosité poétique et qui vous donne envie de lire des livres aux cerisiers.

Haruki Murakami: L'étrange bibliothèque (2016) 3 stars

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu'ici, rien …

Comme un cauchemar

3 stars

Cette nouvelle est très sombre mais très bien illustrée. On y découvre les bas fonds d'une bibliothèque où les enfants sont capturés, forcés à lire, puis, dont le cerveau est aspiré par les bibliothécaires pour acquérir leur savoir. Conformément à Kafka sur le rivage, on trouve la figure de la jolie jeune fille et celle du chien noir féroce. La même ambiance mystérieuse et fantasque flotte dans l'air mais avec beaucoup moins de poésie et de douceur. On referme vraiment le livre avec le sentiment d'avoir rêvé. Comme souvent après les rêves, je vais être hantée un moment par cette affreux endroit mais je vais finir par l'oublier complètement ...

Haruki Murakami: Kafka sur le rivage (Paperback, 2008, 10/18, 10 * 18) 4 stars

Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie …

un voyage initiatique rempli de mystère

5 stars

Wouaaaah ce bouquin m'a vraiment emmené loin très loin, dans un autre monde même. J'ai adoré le rythme, premièrement. Dès qu'on commence à s'ennuyer, on est pris de court par un événement inattendu. Je suis allée de surprises en surprises. Ce roman est très philosophie, on y questionne beaucoup de concepts telles que le destin, la responsabilité, la mort, l'amour aussi.

Je n'ai jamais lu kafka, peut-être que cela aurait pu m'aider à répondre à quelques interrogations qui subsistent après ma lecture. En effet, il y a des événements que je ne m'expliquent pas... le mystérieux langage des chats, le portail de la pierre, l'enquête du début du livre, la forêt labyrinthe, etc. Tant de choses qui trottent encore dans ma tête et qui font aussi le charme de cette aventure magique.

La plume est d'une poésie sans fin et les personnages sont si beaux, si intéressants, si complexes ! …

Hisae Iwaoka: La forêt magique de Hoshigahara (2024) 5 stars

À Hoshigahara se trouve une forêt bien mystérieuse. Dans ce merveilleux lieu hors du temps, …

la magie m'a enveloppée

5 stars

Je dois dire que je suis agréablement surprise. Même si le fond de l'histoire était bien parti pour me plaire, j'ai souvent du mal à crocher avec le style manga. Pour la première fois mesdames et messieurs, je n'ai pas pu lâcher un manga ! On découvre une forêt enchantée au milieu d'une ville. Dès qu'un animal entre dans la forêt, il est aussitôt doté de parole et se retrouve avec des vêtements. En somme, tout se qui franchi le seuil de la forêt devient magique et animé. On rencontre des dieux, des esprits, des créatures hautes en couleur et un garçon, Sôichi, qui doit rendre service à une multitudes d'esprits avant de pouvoir en devenir un lui-même. Au fur et à mesure des chapitres, on en apprend plus sur la forêt et ses habitants. C'est doux et glauque en même temps, drôle et amer, un fabuleux cocktail ! Mention …

Antoine Laurain: La femme au carnet rouge (Paperback, Français language, 2015, J'AI LU) 3 stars

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent …

Une vibe à la Amélie Poulain

3 stars

Ce roman était sympathique et agréable à lire. Certains passages sont longs et n'amènent rien à l'histoire et quelques formulations m'ont dérangées mais hormis cela j'ai aimé lire ce livre. Je ne crois pas que cette histoire m'ait marquée, ni que je m'en souviendrai dans une ou deux années mais sur le moment j'ai aimé ma lecture. J'ai aimé le personnage de Chloé, la fille de Laurent. J'ai aimé le métier de Laure et j'ai aimé son carnet rouge. La plume n'était pas mauvaise et je me suis plue dans l'appartement de Laure. Cette lecture presque feel good ne m'a pas emballée mais m'a charmée, l'espace de quelques heures.

Lucy Maud Montgomery: Anne de Redmond (2021) 5 stars

Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d’études supérieures et d’envolées créatives. …

Un bouffée de poésie

5 stars

Si j'ai aimé retrouvé Anne dans le tome deux, j'ai adoré suivre les pas de Anne durant le tome 3. J'aime tellement ce personnage qui est dans mon top 5 tous livres confondus ! Oui, certains chapitres sont un peu vieillots ou paraissent même un peu futiles mais j'ai aimé ces anecdotes anodines de la vie d'Anne. Avec elle tout est doux et fleuri ! Lire ce livre en m'endormant me calmait et au réveil me donnait envie de croquer la vie. En plus mon dieu mais la fin est INCROYABLE ! Je commande le tome 4 demain ! Pas de discussion !

Andrus Kivirähk: L'homme qui savait la langue des serpents (Paperback, French language, 2015, Le Tripode, LE TRIPODE) 5 stars

L'Homme qui savait la langue des serpents raconte l'histoire du dernier des hommes qui parlait …

D'une puissance infinie

5 stars

Je ne sais même pas par où commencer tant ce livre est intéressant ! On y suit un "sauvage" de la forêt estonienne au moment où les collons (les chevaliers) apportent la modernité. Tout le monde déménage dans les villages, commence à devenir paysans et oublie la langue des serpents. Tout le monde sauf une famille. Ce roman s'ancre donc dans la réalité médiévale de l'époque tout en teintant le livre de magie. Du bon réalisme magique comme je l'aime ! Le thème des croyances est abordé, de même que la place de l'humain dans la nature, le tout mêlé à un vrai questionnement religieux ! J'ai tout bonnement adoré l'ambiance malgré les passages un peu voire très gores. ça sent la sauvagerie, ça vibre de force vitale, ça donne envie d'exploiter son plein potentiel et d'aller au bout de ses principes ! En plus la fin est tout simplement …